Play it again, Sam

tout le cinéma que j’aime

Archive pour la catégorie 'TRENKER Luis'

L’Appel de la montagne (Der Berg ruft) – de Luis Trenker – 1937

Posté : 17 avril, 2015 @ 7:16 dans 1930-1939, TRENKER Luis | Pas de commentaires »

L'Appel de la montagne (Der Berg ruft) - de Luis Trenker - 1937 dans 1930-1939 LAppel%20de%20la%20montagne_zps3sxkkxpg

Il y a une intensité et une puissance narrative rare dans ce magnifique film de montagne, modèle d’un genre très en vogue dans le cinéma allemand d’avant-guerre. Près de 80 ans plus tard, la manière dont Luis Trenker filme les hommes au cœur de la montagne reste extrêmement impressionnant. A-t-on fait mieux dans le genre, depuis ? Pas si sûr…

Les images sont d’une beauté sidérante. Réalisateur, scénariste, star de son film, Trenker connaît son sujet. Homme de montagne, alpiniste découvert par Arnold Fanck (le grand spécialiste du film de montagne, réalisateur attitré de Leni Riefenstahl lorsqu’elle se contentait d’être actrice), Luis Trenker est visiblement aller tourner sur les lieux mêmes de l’action.

Sans doute certains plans ont-ils été tournés en studios, mais les nombreuses images de grimpe donnent une impression de réalisme stupéfiante. Le plus impressionnant, peut-être : ces plans dans lesquels les acteurs apparaissent avec derrière eux des montagnes à perte de vue.

Et puis Trenker a l’intelligence de faire confiance à ses images et à son sens du récit : son film est particulièrement économe en dialogues. Mieux : certains de ces dialogues, en montagne, sont totalement inaudibles, couverts par une musique un peu trop omniprésente. Mais c’est bien là le seul bémol : L’Appel de la montagne est une petite merveille, à la construction audacieuse, faite de constants allers et retours entre la vallée et les sommets.

S’inspirant de la rivalité de deux alpinistes (un Italien et un Anglais) pour atteindre le sommet du Cervin, Trenker prend des libertés avec la vérité historique, avec pour seul moteur l’efficacité dramatique et le Cinéma (avec un grand C, oui).

Pas besoin de chercher un quelconque arrière-plan politique dans ce film allemand de 1937. La production de ces années-là pouvait donc proposer autre chose que de la propagande. Ici, a contrario, on pourrait même voir une critique des masses bien pensantes, et une vision un rien cynique du nationalisme et du patriotisme.

Mais le cœur de ce film est ailleurs : dans le pur plaisir de spectateur, dans l’envie de faire du vrai cinéma, avec le cœur et avec les tripes.

 

Kiefer Sutherland Filmographie |
LE PIANO un film de Lévon ... |
Twilight, The vampire diari... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CABINE OF THE DEAD
| film streaming
| inderalfr