Play it again, Sam

tout le cinéma que j’aime

Archive pour la catégorie 'STEVENS Fisher'

Les derniers affranchis (Stand-up guys) – de Fisher Stevens – 2012

Posté : 7 novembre, 2013 @ 10:34 dans * Thrillers US (1980-…), 2010-2019, PACINO Al, STEVENS Fisher | Pas de commentaires »

Les derniers affranchis (Stand-up guys) – de Fisher Stevens – 2012 dans * Thrillers US (1980-…) les-derniers-affranchis

Voilà un film en demi-teinte, avec beaucoup de bonnes idées, mais aussi des limites qui apparaissent rapidement. Cette virée nocturne de vieux gangsters retirés qui se retrouvent vingt-huit ans après, à la sortie de prison de l’un d’eux, est l’occasion pour Al Pacino, Christopher Walken et Alan Arkin de jouer avec leur âge, sans chercher à s’embellir, mais sans apitoiement non plus.

Entre légèreté et nostalgie, filmé par l’ancien comédien moyen Fisher Stevens, ce baroud d’honneur de vieillards qui renouent avec la folie de leur jeunesse (« en mieux, parce que cette fois on en profite ») le temps d’une nuit qui doit être la dernière (l’un d’eux doit tuer l’autre au lever du jour) donne bien lieu à quelques moments de bravoure : deux-trois coups de feu, une poursuite en voiture, quelques coups de poings bien sentis… Mais l’essentiel est ailleurs : dans la relation de profonde amitié qui unit ces êtres trop habitués à vivre seuls.

Rien de grave ici : le ton est doux-amer, foncièrement léger. Sauf que c’est là que se trouve la principale limite du film : ’humour, globalement, tombe à plat, avec même quelques passages franchement gênants, comme ces vingt premières minutes qui tournent lourdement autour du priapisme d’un Pacino qui s’est bourré de pilules bleues. Pas vraiment drôle, mais vraiment embarrassant.

Mais le duo formé par Pacino (très en forme, mais sans en faire trop comme il en a un peu l’habitude ces dernières années) et Christopher Walken (qui lui ne fait rien, mais semble curieusement revivre derrière son visage fermé) fonctionne parfaitement, rejoints trop brièvement par Alan Arkin, réjouissant.

Ce qui fonctionne le mieux, c’est l’alchimie entre les personnages, et spécialement dans les séquences de déambulation nocturne. Là, côte à côte, ils n’ont besoin de rien dire pour être émouvants.

• Le film de Fisher Stevens n’a pas eu droit à une sortie cinéma, mais est disponible en DVD chez Metropolitan, avec une poignée d’interviews et de featurettes en bonus.

 

Kiefer Sutherland Filmographie |
LE PIANO un film de Lévon ... |
Twilight, The vampire diari... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CABINE OF THE DEAD
| film streaming
| inderalfr