Play it again, Sam

tout le cinéma que j’aime

Archive pour la catégorie 'MURPHY Dudley'

The Sport Parade (id.) – de Dudley Murphy – 1932

Posté : 21 juillet, 2017 @ 8:00 dans 1930-1939, MURPHY Dudley | Pas de commentaires »

The Sport Parade

Produit par David Selznick (pour la RKO), mis en musique par Max Steiner… La promesse d’une grosse production prestigieuse à la Autant en emporte le vent, sommet de la carrière des deux hommes ? Eh bien non : sept ans avant leur triomphe planétaire, c’est sur une petite production dépassant à peine l’heure de métrage qu’ils collaborent, offrant à Joel McCrea l’un de ses premiers rôles marquants, quelques mois avant La Chasse du Comte Zaroff.

Le Californien McCrea a-t-il déjà été plus Californien que dans The Sport Parade ? Pas sûr… Il y interprète un sportif accompli, champion multi-sports de son université, qui forme avec son meilleur ami (William Gargan) un duo star à qui tout réussi. A l’université en tout cas, parce que le diplôme en poche, les deux hommes suivent des parcours radicalement différents, avant de se retrouver autour du même boulot… et de la même femme.

Le film porte un regard amusé sur le monde du sport, et particulièrement sur celui du journalisme sportif, dont il nous offre une vision gentiment moqueuse. Le chroniqueur sportif que devient McCrea s’amuse ainsi du privilège dont il jouit : être payé pour assister à des événements prestigieux, pour des articles qu’il peut écrire en une poignée de minutes.

Autre incarnation de la profession, opposée mais guère plus reluisante : l’excellent Robert Benchley en commentateur radio qui se perd en passant d’un sport à l’autre, et à force d’ingurgiter trop d’alcool. Ses apparitions récurrentes n’ont strictement aucun impact sur l’intrigue principale (l’amitié-rivalité des deux personnages principaux), mais rythment efficacement le film.

Cette histoire de triangle amoureux n’a pas grand-chose de nouveau, et le film, déjà très court, mise aussi sur ses séquences sportives pour atteindre une durée exploitable (séquences qui alternent les stock footages et les gros plans des acteurs). Mais McCrea est très bien en jeune homme inconsistant qui découvre les réalités de la vie, et le film est au final particulièrement sympathique, à défaut d’être renversant.

 

Kiefer Sutherland Filmographie |
LE PIANO un film de Lévon ... |
Twilight, The vampire diari... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CABINE OF THE DEAD
| film streaming
| inderalfr