Play it again, Sam

tout le cinéma que j’aime

Archive pour la catégorie 'GLEIZE Maurice'

Le Récif de corail – de Maurice Gleize – 1938

Posté : 12 décembre, 2014 @ 3:27 dans 1930-1939, GABIN Jean, GLEIZE Maurice | Pas de commentaires »

Le Récif de corail - de Maurice Gleize - 1938 dans 1930-1939 Lereacutecifdecorail_zpscd71f7b6

Dans les deux ou trois ans qui ont précédé la guerre, Jean Gabin a tourné avec les plus grands cinéastes, enchaînant quelques-uns des plus grands chefs d’oeuvre du cinéma français : Pépé le Moko de Duvivier, Gueule d’amour de Grémillon, La Grande Illusion et La Bête humaine de Renoir, Le Quai des brumes et Le Jour se lève de Carné ! Une liste hallucinante au milieu de laquelle il faut rajouter ce Récif de corail dont je n’avais jamais entendu parler, réalisé par un Maurice Gleize dont j’avoue ne rien connaître.

Un faux pas dans cette série magique ? Certainement pas, parce que malgré ses quelques défauts, et même si le film ne bénéficie pas d’une atmosphère aussi exceptionnelle d’un Quai des brumes par exemple, on aurait tort de sous-estimer ce Récif de corail, qui offre à Gabin l’un de ces personnages marqués par le destin et condamnés par la société qu’il enchaînait à l’époque.

Adapté (par Charls Spaak) d’un roman de Jean Martet, Le Récif de corail empreinte à une longue tradition de fictions françaises, que ce soit romanesque ou cinématographique : le film évoque tour à tour Les Misérables (pour le personnage du flic coriace, interprété par un Pierre Renoir assez inoubliable, silhouette inquiétante avec son long ciré noir) ou Le Hussard sur le toit (pour la séquence de l’épidémie), et s’inspire du fameux réalisme poétique très prisé par le cinéma français d’alors.

Gabin est un homme dont on ne sait rien, si ce n’est qu’il cherche à quitter secrètement l’Australie, où il a tué un homme. S’engageant sur un bateau, il sert de bouc-emissaire à des traficants, rencontre un ermite qui l’invite à le rejoindre sur son île paradisiaque, frôle le Mexique avant de retourner malgré lui en Australie où il échoue dans une région touchée par une épidémie mortelle, où il rencontre un belle jeune femme qui vit loin de la civilisation, fuyant un mystérieux passé…

On le voit, l’histoire ne lésine pas sur les rebondissements et les coups du destin. Trop, sans doute : les multiples épisodes ne donnent guère le temps de se poser. Et le personnage féminin, interprété par Michèle Morgan (l’occasion de reformer le couple déjà mythique du Quai des brumes), manque cruellement d’épaisseur. Mais il ne faut pas bouder son plaisir : Le Récif de Corail est un film d’aventures vif et plein de surprises, qui met en scène des personnages marqués par le destin, mais avec une bienveillance et un optimisme rares à cette époque.

 

Kiefer Sutherland Filmographie |
LE PIANO un film de Lévon ... |
Twilight, The vampire diari... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CABINE OF THE DEAD
| film streaming
| inderalfr