Play it again, Sam

tout le cinéma que j’aime

Archive pour la catégorie 'EMERSON John'

The Mystery of the leaping fish (id.) – de John Emerson – 1916

Posté : 23 janvier, 2012 @ 10:21 dans 1895-1919, COURTS MÉTRAGES, EMERSON John, FILMS MUETS | Pas de commentaires »

The Mystery of the leaping fish (id.) – de John Emerson – 1916 dans 1895-1919 The%20Mystery%20of%20the%20leaping%20fish_zpsoavtw3fi

Ecrit par Tod Browning, mais réalisé par John Emerson (cinéaste qui dirigera Douglas Fairbanks dans plusieurs longs métrages à la fin des années 10), ce court métrage culte est une curiosité dans la filmographie de Fairbanks, qui incarne un détective alcoolique et cocaïnomane, constamment sous l’emprise de substances illicites. Près d’un siècle plus tard, cette espèce de parodie des Sherlock Holmes (autre célèbre cocaïnomane) de Conan Doyle fait figure d’OVNI cinématographique : l’outrance des personnages, l’absurdité de l’humour et les rebondissements incroyables sont absolument sans équivalents.

Fairbanks est presque méconnaissable, constamment grimé et le visage dissimulé derrière d’épaisses moustaches. On ne le reconnaît vraiment que dans la première image et l’épilogue du film, décalé et inattendu, qui donne un éclairage nouveau sur la folie à laquelle on vient d’assister : cette improbable histoire de détective complètement loufoque est le fruit de l’imagination de Douglas Fairbanks qui, las de son statut de star de l’écran, veut se lancer dans une carrière de scénariste…

Avant cette conclusion, le moins que l’on puisse dire est que le trio Browning – Fairbanks – Emerson se lâche totalement dans ce film. On a ainsi droit aux déguisements les plus improbables, à une curieuse voiture à carreaux qui se transforme en pleine filature en un échiquier géant ; à une poursuite à dos de poissons gonflables (l’intrigue se dénoue dans une baraque de locations de poissons gonflables en bord de mer, d’où le titre curieux : « le mystère du poisson gonflable »)…

Super détective, malgré ses addictions multiples (il s’appelle Coke Ennyday, soit phonétiquement « de la coke chaque jour »), le personnage de Fairbanks sort une photographie de son maillot de bain alors qu’il est dans l’eau, transforme son chapeau en longue vue, saute hors de l’eau comme par magie, et réalise comme ça toutes sortes de prouesses, venant à bout d’une bande de malfaiteurs à lui seul… sans oublier de se shooter régulièrement à tout ce qu’il trouve…

Cultissime, ce petit film d’une demi-heure ne ressemble décidément à rien de connu. C’est un pur délire évidemment d’une autre époque, mais à consommer (comme toutes les drogues de Coke Ennyday) sans la moindre modération…

 

Kiefer Sutherland Filmographie |
LE PIANO un film de Lévon ... |
Twilight, The vampire diari... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CABINE OF THE DEAD
| film streaming
| inderalfr