Play it again, Sam

tout le cinéma que j’aime

Archive pour la catégorie 'BLOMPKAMP Neill'

Elysium (id.) – de Neill Blomkamp – 2013

Posté : 6 décembre, 2013 @ 12:01 dans 2010-2019, BLOMPKAMP Neill, FANTASTIQUE/SF | Pas de commentaires »

Elysium

Oui. Encore un film de SF se déroulant dans un avenir apocalyptique. Pas de guerre nucléaire, ni d’invasion extraterrestre ici, mais simplement la pauvreté et la pollution qui ont fait de la Terre un enfer, incitant les plus riches à s’inventer un nouvel Eden : une gigantesque station spatiale où ils se sont créés une sorte de quartier résidentiel idyllique, dont notre planète serait la banlieue mal fâmée…

Le succès surprise de District 9, minuscule production ayant engrangé des bénéfices énormes, incité les producteurs à faire appel à Neil Blompkamp, qui fait ici ses débuts avec une grosse machine hollywoodienne. Pas fou, il décline les mêmes thèmes que dans son précédent film, utilisant la science fiction pour signer un film ouvertement politique, critique acerbe des privilèges de classe et hymne à l’égalitarisme.

Il y a quelque chose d’assez naïf, dans cette critique politique particulièrement manichéenne : le travailleur issu des milieux les plus populaires (Matt Damon, très bien comme toujours) face à l’incarnation de la classe la plus privilégiée, ambitieuse et cruelle (Jodie Foster, excellente dans un rôle pourtant austère et en retrait). On a vu plus nuancé ! Mais le peuple qui prend le pouvoir : voilà un thème qui rappelle des révolutions bien réelles, comme le sort réservé aux aliens dans District 9 évoquait l’apartheid…

Toute la première partie est passionnante. On est bien dans un film de SF, avec des navettes spatiales, des véhicules qui volent, des robots… Mais ces éléments ne sont là que pour mieux souligner le sort des humains les plus pauvres, condamnés à vivre dans la misère et privé de toute liberté. La manière dont Blomkamp les filme renvoie ouvertement vers des images que l’on connaît bien : celles des banlieues les plus pauvres de la planète, que l’on a l’habitude de voir dans les JT.

C’est là que réside le vrai talent du réalisateur : lorsqu’il associe les éléments d’un vrai film de SF à un arrière-plan totalement ancré dans la réalité la plus désenchantée. Là, il réussit ce que Len Wiseman avait en grande partie raté avec son remake de Total Recall, au thème et aux rebondissements très comparables.

La dernière partie du film, hélas, n’est pas à la hauteur, malgré une émotion assez imparable quand même. Alors que les personnages quittent la Terre, Blomkamp se laisse dévorer par l’immense machine qu’on lui a confiée, et tenter par une surenchère spectaculaire qui lui va beaucoup moins bien. Reste que, dans la masse des films d’anticipation catastrophistes, celui-ci est un bon cru.

• DVD chez Sony Pictures.

 

Kiefer Sutherland Filmographie |
LE PIANO un film de Lévon ... |
Twilight, The vampire diari... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CABINE OF THE DEAD
| film streaming
| inderalfr