Play it again, Sam

tout le cinéma que j’aime

Archive pour la catégorie 'BERGER Pablo'

Blancanieves (id.) – de Pablo Berger – 2012

Posté : 13 février, 2016 @ 8:00 dans 2010-2019, BERGER Pablo, FILMS MUETS | Pas de commentaires »

Blancanieves (id.) - de Pablo Berger - 2012 dans 2010-2019 Blancanieves_zpsy7whwtmr

Transposer le célèbre conte de Blanche-Neige dans l’univers de la tauromachie, dans l’Espagne des années 1920, et le faire en noir et blanc… et en muet. Une idée totalement loufoque, au mieux. Au pire, une drôle de manière de surfer sur le succès de The Artist. Mouais. Sauf que Blancanieves est une pure merveille, un film qui parvient à ressusciter le langage cinématographique du muet des années 20 (l’époque à laquelle se déroule l’intrigue n’est pas un hasard), tout en étant d’une modernité et d’une audace assez incroyables.

Et même si certains aspects un rien caricaturaux du conte crispent un peu (la chambre de la petite Carmenita dans la cave à charbon, ou le sacrifice hyper-téléphoné du pauvre coq Pepe), le film est visuellement tellement splendide, et si admirablement tendu, que l’on accepte tout de bon cœur. Un véritable chef d’œuvre narratif, qui semble réinventer un langage oublié depuis l’invention du parlant : avec une grande économie d’intertitre, Pablo Berger raconte cette histoire réimaginée avec une fluidité devenue rare au cinéma.

Et il le fait en utilisant tous les outils visuels à sa disposition: alternance de très gros plans et de plans larges (comme aux abords de cette arène bondée), montage qui sait accélérer lorsqu’il le faut, voire devenir totalement syncopé, surimpression, jeux de lumière… En se privant de la parole, Berger renoue avec la pureté des grandes années du muet, et le résultat est éblouissant.

Quant à sa vision du conte, elle tranche assez radicalement avec celle de tonton Walt, avec laquelle Berger semble s’amuser pour mieux la détourner. Tout est là: la pomme, le miroir, le cercueil de verre, et les sept nains bien sûr (mais sont-ils vraiment sept?)… Mais la féerie et l’optimisme béat ont laissé la place au cynisme et à la cruauté. La mort n’est plus un simple état passager, mais la fin de tout, y compris de l’innocence et de la décence: un cadavre devient une sorte de poupée avec laquelle on veut se faire photographier, ou un pathétique monstre de foire…

L’ambition, le diktat de la beauté, la jalousie, la différence, le handicap… Blancanieves aborde mine de rien des sujets très actuels, et dynamite au passage le mythe du prince charmant et du happy-end avec une ultime image absolument sublime.

Avec ce film muet en noir et blanc, dont l’action se déroule dans les années 1920 dans le milieu très codifié de la tauromachie, Pablo Berger signe l’adaptation la plus moderne, la plus intemporelle et la plus universelle de Blanche-Neige. La plus passionnante et la plus percutante, aussi…

 

Kiefer Sutherland Filmographie |
LE PIANO un film de Lévon ... |
Twilight, The vampire diari... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CABINE OF THE DEAD
| film streaming
| inderalfr