Play it again, Sam

tout le cinéma que j’aime

Soyez ma femme (Be my wife) – de Max Linder – 1921

Classé dans : 1920-1929,COURTS MÉTRAGES,FILMS MUETS,LINDER Max — 16 octobre, 2012 @ 18:04

Soyez ma femme

Le film s’ouvre sur un gag brillant. La première image est une ombre chinoise qui nous montre Max arrosant la tête d’une jeune femme… C’est en tout cas ce que le spectateur, et la vieille tante acariâtre, croient : car Max arrose en fait des fleurs dans un vase dont la forme évoque un visage féminin. L’illusion est suffisante pour que la tante mette Max à la porte, ce qui l’arrange bien puisqu’elle n’attendait qu’une excuse pour l’éloigner de sa nièce, pour qui elle préfère un autre prétendant, mou et lâche.

Suivent plusieurs séquences mémorables au cours desquelles Max rivalise d’imagination pour s’approcher de sa belle. D’abord déguisé en épouvantail dans le jardin, puis en professeur de piano arborant une fausse barbe… avant de simuler une bagarre violente avec un cambrioleur imaginaire.

Les séquences se succèdent presque comme des sketchs indépendants : les transitions et la construction du scénario ne sont pas forcément les points forts de Linder. Mais qu’importe : l’acteur est excellent, et le gagman est génial. Qu’il porte les frusques de l’épouvantail, ou qu’il se fasse passer pour un héros, il ne se départit jamais de son charme à toute épreuve, ni de sa superbe. Et c’est cette assurance absolue qui est le cœur d’un personnage jubilatoire.

• Ce court métrage fait partie du programme En compagnie de Max Linder.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Kiefer Sutherland Filmographie |
LE PIANO un film de Lévon ... |
Twilight, The vampire diari... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CABINE OF THE DEAD
| film streaming
| inderalfr